Non classé

Secteur minier : tenue à Conakry de l’assemblée générale de la chambre des mines de Guinée

juillet 1, 2019/0 Commentaires/dans A La Une, Activités á la Chambre, Actualité, Les Activités de la Chambre /par Moustapha Keita

La Chambre des Mines de Guinée (CMG) a tenu ce vendredi 28 juin 2019 son assemblée générale annuelle.
Comme chaque année, toutes les sociétés minières membres de la CMG ont pris part au rendez-vous.
La rencontre a connu également la présence du ministre du budget et de plusieurs autres personnalités intervenant dans le secteur minier.
Au cours de cette assemblée générale, toutes les questions liées aux mines, ont été débattues par les participants, afin de maintenir l’élan entamé dans le secteur, depuis plusieurs années.

Dans son allocution d’ouverture, N’diaye Malick, président de la chambre des mines de Guinée, a exhorté les participants, entre autres, à approfondir les réflexions concernant les réformes : « Je voudrais interpeller l’ensemble de nos membres, à engager de manière transparente la réflexion sur la réforme des points qui pourraient prêter à confusion dans nos textes afin de permettre à la chambre des mines d’accomplir pleinement sa mission et d’assurer plus efficacement la défense des intérêts de ses membres. Il y va de notre responsabilité et de la stabilité avec les partenaires sociaux. Beaucoup a été fait, mais ce qui reste à faire est encore plus important », a-t-il indiqué.
Prenant la parole, le ministre du budget est revenu sur le remboursement des crédits TVA.
Ismael Dioubaté, s’est voulu rassurant sur la question : « Le président de la République m’a instruit de regarder de façon très pointue, la question de remboursement de crédit TVA. Et je crois que, les premiers signaux sont sortis. Je m’engage avec les instructions fermes du président de la République à continuer de rassurer les miniers. Dire aux miniers que le remboursement des crédits TVA va se poursuivre. Le processus a débuté, il va se poursuivre à la satisfaction de tout le monde ».

Le représentant du ministre des mines, a quant à lui apprécié tout d’abord la qualité des relations entre la chambre des mines et leur département.
Sadou Nimaga, a par ailleurs invité à la prise en compte des réalités sociales dans les zones minières : « Je voudrais également insister sur les défis que nous avons ensemble. Nous avons déjà essayé d’assainir le secteur. Nous continuons à l’assainir (…). Nous sommes donc obligés de nous ajuster, de prendre en compte certaines réalités sociales, notamment, pour éviter les conflits communautaires. Parce que la vie paisible entre communautés et sociétés minières, c’est la clé d’une activité minière. J’invite chacun à aller dans le sens d’une plus grande prise en compte de l’impact posé de l’activité ».
Guy Laurent Fondjo, président du conseil d’administration de la Bourse de Sous-Traitance et des Partenariats, a pour sa part réitéré sa disponibilité et son engagement à œuvrer aux côtés de la chambre des mines de Guinée pour faire du secteur minier, un secteur de référence.
D’autres interventions, telles que celles du représentant de l’ITIE, celui de l’AGREM, mais aussi celui de la NRGI, ont également marqué cette assemblée générale, qui a enregistré l’adhésion de nouvelles entreprises.
L’issue de cette assemblée générale, permettra à la chambre des mines de Guinée de se projeter vers l’avenir, avec de nouveaux défis certes. Mais qui seront sans doute relevés, grâce à la détermination des membres qui la composent.
M. KEITA / mosaiqueguinee

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer