Reportage

Moussa Camara DGA de l’ANAIM : Un homme engagé pour la mine au cœur du développement de la Guinée.

Directeur Général Adjoint de l’agence nationale de l’aménagement des infrastructures minières(ANAIM) depuis 2012 par un décret présidentiel, Moussa Camara a bénéficié cette confiance du président de la République, le professeur Alpha CONDE grâce à son expertise dans le secteur minier. Technocrate chevronné  dans sa spécialité, Il a une trentaine d’années d’expérience de gestion et de promotion de l’administration minière guinéenne. Expérience Acquise dans les fonctions qu’il a occupées dans les sociétés minières au cours de ces dernières décennies.

En matière de bonne gouvernance  minière, son avis est à privilégier, comme un véritable guide pour l’intérêt de la Guinée et des investisseurs. Un prometteur aguerri du terrain, il est permanant sur les sites abritant la réalisation des infrastructures minières, afin que les projets soient menés à bon port.

Bien que le domaine d’intervention de leur département soit précis, Mr CAMARA et l’ensemble de la Direction de l’ANAIM appuient les projets socio-économiques  des communautés à la base dans les zones minières. A Boké par exemple, à l’occasion de la fête de l’indépendance le  02 octobre 2012, l’ANAIM a offert à la ville de Boké, une centrale électrique de deux(2) groupes de 2,5 Méga chacun, pour alimenter la ville.

Lors de la terrible maladie, épidémie de fièvre à virus Ebola, l’ANAIM s’est fortement impliquée par des dons de kits sanitaires et de lits d’hôpitaux aux dix(10) sous-préfectures de la ville de Boké, y compris  Kamsar.

Dans la gestion des différentes crises sociales à Kamsar, Boké, Sangarédi et Kolaboungni, l’ANAIM est à pointe pour des solutions apaisées. Mr CAMARA est toujours l’homme qu’il faut quand il y a incompréhension au niveau des sociétés minières et les populations.

Investi d’une totale confiance de son Directeur Général, Mr CAMARA est sur tous les fronts de développement de son secteur.

En 2018, la Direction de l’ANAIM a offert deux(2) groupes de 1,4 Mega chacun, à la centrale de Filima à Kamsar pour mettre fin à la crise qui secouait la Zone.

Dans le cadre du soutien à la jeunesse de Boké, certains projets sont en cours d’exécution pour réduire le chômage des jeunes dont entre autres :

-le projet de mise à disposition des tricycles pour assainir les villes de Boké, Kamsar et Kolaboungni.

-mise en place prochaine d’unité de production maraîchère pour les femmes.

En dehors des zones minières, le développement local des quatre coins de la Guinée est une véritable priorité personnelle de Moussa Camara. Il est l’initiateur discret de plusieurs actes posés dans les contrées de sa préfecture d’origine(Kouroussa) en général et de son village natal(Bokoro) en particulier.

L’édification des stèles du célèbre chanteur guinéen des années 40 de Bémbéya jazz à l’occurrence Aboubacar Demba Camara à sarayah et du feu Malick Condé, le jeune frère du président Alpha Condé au centre-ville de Kouroussa, Mr CAMARA DGA de l’ANAIM en est pour quelque chose.

Sa participation n’a pas été les moindres dans la construction de la principale mosquée de Bokoro. Le village a également bénéficié de lui, pour la première fois des lampadaires pour l’éclairage des lieux publics. Il hérite ce souci de progrès du bercail, de son défunt père, qui fut aussi un grand commis de l’Etat, sous l’ère Sékou Touré. Le premier tracteur  introduit à Bokoro pour les travaux champêtres a été l’œuvre de ce dernier.

Son franc parlé, sa serviabilité, sa disponibilité  à l’endroit des jeunes et des sages de Boké à Kouroussa font de Moussa Camara, l’homme plébiscité pour résoudre les questions de développement durable de notre pays la  Guinée.

Toumany Camara

                                                                                                                                     623-63-33-54

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer