Actualité minière

Siguiri/Guinée : les projets qui vont être financés dans le fonds du FODEL

Après l’étape de Boké et Boffa, le président de la République Alpha CONDE a remis officiellement le mois dernier un chèque de plus de 80 milliards de francs guinéens à la préfecture de Siguiri au titre du fonds de développement local(FODEL).Les autorités administratives et les représentants de différentes collectivités de Siguiri se sont récemment réunis pour identifier les projets qui vont être pris en compte dans ce fonds.

Au cours de cette réunion d’identification des projets, les bénéficiaires ce sont entendu sur les grandes lignes dont le FODEL de Siguiri sera orienté en tenant compte des projets qui ont été présentés par les différentes collectivités.

Selon les responsables des collectivités, il y en a qui ont besoin de la dotation en matériels, il y a ceux qui ont besoin du fonds de roulement, c’est le cas des femmes qui font la saponification par exemple.

Pour leur part, les autorités administratives de Siguiri ont expliqué  le rôle de ce nouvel instrument de financement des collectivités. Elles ont appelé à la création de projets bancables pour l’autonomisation financière des jeunes et des femmes des zones couvertes par ce fonds.

« Le FODEL est un fonds qui est destiné au développement des localités. Vous avez vu le niveau de montant que nous avons donné à chaque collectivité pour qu’elle s’auto-développe. Cela favorise non seulement des projets sociaux mais ensuite des projets économiques, des projets générateurs de revenus. Mais aussi des projets qui vont créer l’emploi pour les jeunes et pour les femmes » ont-elles précisées.

Aux dire de certains représentants des collectivités, Le FODEL de Siguiri sera destiné également à l’aménagement des lieux de travail et le financement de la mise en valeurs des domaines agricoles

Les 80 milliards et quelque de francs guinéens représentent les trois dernières années d’activités menées par les deux grandes sociétés minières opérant dans la zone de Siguiri. Il s’agit de la société aurifère de Guinée(SAG) et de la société minière de Dinguiraye(SMD) qui détient aussi une concession minière à Siguiri.

En fin, les ayant droit de ce fonds de développement se sont engagés à orienter  essentiellement de cette manne financière dans  les projets pourvoyeurs de richesses pour les jeunes et pour les femmes. Et au total Ce sont 13 collectivités de ladite préfecture qui vont se partager cet argent.

Pour rappel, un an après son arrivé au pouvoir, le professeur Alpha CONDE a élaboré un code minier en 2011 avant de l’amendé en 2013 dans lequel, il est prévu en son article 130 le fonds de développement local.

Pour les substances minières comme l’or, toute société qui exploite ce minerai doit verser à la communauté où se situe son site d’exploitation, un pour cent (1%) de taxe  prélevée sur son chiffre d’affaires.

Toumany CAMARA

Tel : 623-63-33-54

Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close