Non classé

Mines : la Guinée lance un appel d’offres pour la reprise des blocs 1 et 2 du gisement de fer de Simandou

15 juillet 2019 à 19h30 | Par Fatoumata Diallo

Dans un décret présidentiel diffusé à la télévision guinéenne, l’État a lancé un appel d’offres pour trouver un successeur à l’homme d’affaires franco-israélien Beny Steinmetz pour la reprise des blocs 1 et 2 du gisement de fer de Simandou.

Les blocs 1 et 2 du gisement de fer de Simandou – plus important gisement de fer du continent –  vont-ils trouver un repreneur après des années de contentieux entre l’État guinéen et le patron de Beny Steinmetz Resources Group (BSGR) ?

Dans un décret diffusé le samedi 13 juillet à la télévision nationale guinéenne, et en accord avec le ministre des Mines et de la Géologie Abdoulaye Magassouba, le président de la République a lancé une procédure d’appel d’offres relative à l’attribution d’un droit minier sur le gisement de minerai de fer des blocs 1 et 2 de Simandou, d’une superficie de 369 km² dans la préfecture de Kérouane (sud-est de la Guinée). Un appel stratégique pour la Guinée, puisque le cours du fer est au plus haut.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer