Reportage

Lola : le ministre des Mines et le nouveau DG de SMFG sur le site des monts Nimba

Le ministre des Mines et de la géologie  a  présidé  ce mardi 10 décembre  la réunion du conseil d’administration de  la société  des mines de fer de Guinée (SMFG) sur le site  de la société  situé à plus de 20 kilomètres de la commune  urbaine de Lola. Une occasion mise à profit par la délégation pour communier avec la population locale. (Photo d’archives)

Cette rencontre qui a regroupé les responsables de la société, le ministre des Mines  et de la géologie, le nouveau directeur  Mamadi  youla, ancien Premier ministre et  les autorités régionales,  préfectorales, et la population du district de Gbakoré qui était massivement mobilisée elle aussi.

Après le mot de bienvenue des sages de Lola à l’endroit de la délégation, ce fut le tour du représentant  de la société des mines de fer de guinée de remercier l’ensemble de la population de la localité, avant de présenter monsieur  Guy de Selliers  à toutes les délégations  de HPX ici présentes.

Quant à monsieur Guy de Selliers, il est le  représentant de l’ancienne présidente sud-africaine, Galema  Motlanthe, présidente de la société.

Il a reconnu dans son discours que c’est un honneur pour lui d’être dans cette magnifique région,  dotée d’une grande montagne  pour lancer la première phase du projet  Nimba.  Un projet tout à fait légendaire que les gens de par le monde  connaissent.  Il y a 40 ans que  j’ai connu ce projet  et 40 ans après, nous allons passer  à une nouvelle phase de la vie du projet qui est celle de la  mise en œuvre », a-t-il souligné.

« Il y a aussi un  enjeu particulier dans ce projet, c’est l’enjeu environnemental, car c’est un endroit exceptionnel, la partie est classée par les Nations Unies  comme patrimoine mondial », a reconnu Guy de Selliers.

« Nous promettons que le bilan  du point de vie écologique  de la Biodiversité  sera un bilan positif. Vous avez besoin de beaucoup d’emplois dans cette préfecture,  il y a le développement de l’agriculture que nous allons assurer  car les mines ne créent pas  beaucoup d’emplois », a-t-il promis.

Prenant la parole à son tour, Mamadi Youla a commencé  par ‘’rendre hommage à Dieu pour la confiance dont il vient de  bénéficier de la part  de son pays  et de ses partenaires  pour relever  un défi si grand.’’

Car comme il l’a rappelé,  ‘’depuis des années,  la Guinée déploie des efforts  pour mettre ses ressources  sur le marché international au bénéfice des populations guinéennes.’’

‘’Ce projet a d’autres ambitions aujourd’hui qui est celles  d’ouvrir  cette nouvelle frontière pour notre nation’’, a-t-il souligné.

Mamady Youla a aussi porté à l’intention de l’auditoire que ‘’c’est une grande responsabilité  et beaucoup d’humilité qu’il a accepté ce poste. Et qu’il s’engage à relever le défi.

« Ce défi sera adressé à toutes les parties prenantes, les autorités locales pour donner un engagement ferme  de soutenir  ce type d’initiative et à toute la population de cette région, c’est ensemble que nous devons travailler  si un projet de cette envergure réussi dans cette région, c’est au bénéfice  de la région, car les travailleurs viendront  d’ici, les petits sous-traitants  viendront d’ici », a exhorté l’ancien Premier ministre.

Quant à monsieur  Mamadi Magassouba, ministre des Mines et de la géologie, il a entamé son speech   en appelant les populations de la région à soutenir le projet.

« Chers populations de Bossou, de Lola , de N’Zoo, nous sommes venus vous dire  un message  du président de la République,  le professeur Alpha Condé  et de son Premier ministre pour venir vous dire  que la société  SMFG  qui a un nouveau partenaire aujourd’hui,  fait renaître  un réel espoir  pour le développement  rapide  et responsable  de projet », a-t-il introduit.

Puis d’ajouter : « le président  nous a chargés de vous confier   nos partenaires, vos partenaires,  tout ce que le vice-président du conseil d’administration a dit ici, vous avez tous applaudi.  Il a parlé de tout ce que  la société   va faire sur le plan minier  et il a aussi noté  que la société minière ne créé pas assez d’emplois,  elle prête à faire  en dehors  de l’exploitation  minière  dans le domaine agricole particulièrement », a-t-il précisé.

Mais Magassouba a rappelé que rien de tout ceci ne se réalisera,  s’il n’y pas la paix dans ces localités abritant le site minier.

« Tout ce qu’il a dit  ne se réalisera pas, s’il n’y a pas un soutien  pour la société  à tous les niveaux, à commencer par les premiers  voisins  de la société. Au terme de cette journée  qui nous a emmenés au  haut sommet de la montagne, après que nous soyons passés pour une visite de courtoisie chez les sages,  nous sommes rassurés par l’engagement de la population, l’engagement des sages,  l’engagement de toutes les autorités à tous les niveaux  que cette société bénéficiera du soutien  de tous pour son développement », s’est réjoui le ministre des Mines.

« Tout le monde a intérêt qu’il  n’y est aucun arrêt de travail, aucun blocage  des routes  notre intérêt commun  est dans le  développement de la société », a assuré le ministre Magassouba.

SOURCE: Guineenews

Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close