Actualité minière

Forécariah: Que fait le Ministère des Mines pour sauver la société SARI ?

 L’une des préoccupations majeures du gouvernement guinéen dans le développement du secteur minier, c’est bien, la promotion des entreprises guinéennes  à travers la politique du contenu local. Mais aujourd’hui la réalité sur le terrain est toute autre .certaines entreprises guinéenne  sont en difficulté, et attendent impatiemment la bonne volonté du Ministère des Mines et de la géologie pour relancer leurs activités   . C’est le cas par exemple de la société SKY Alliance Ressources Guinée SA (SARI). 

SKY Alliance Ressources Guinée SA(SARI), première entreprise minière de droit guinéen à s’investir dans le secteur du fer dans la préfecture de Forécariah. Cette société disposait d’un permis de recherche dans la préfecture De Forécariah en 2008. Mais qui lui est retiré aujourd’hui puisque le Ministère des mines estime qu’elle avait dépassé le délai de validité sans rien faire sur le permis.

La société avait très avancé dans les travaux d’études sur le permis. Selon nos informations,  SARI  avait investi 17 millions de dollars dans les différentes études de prospection de ce projet, y compris les investissements  communautaires dans les différents districts  des  sous-préfectures d’Allassoyah et de Kaliah où se situe le permis de la société.

Mais très malheureusement avec l’instabilité politique à laquelle  la Guinée a été confrontée pendant la transition militaire de 2008 à 2009, le partenaire financier de SARI a quitté le pays. Et l’entreprise est  allée en faillite économique ne pouvant pas supporter les différentes charges après le retrait du principal bailleur. SARI avait des employés guinéens dont le salaire avoisinait  7 milles dollars us.

Après un investissement énorme dans les travaux de recherche, SARI n’avait autre choix que d’aller chercher un collaborateur qui a une capacité financière requise pour soutenir la continuation du projet. A l’époque, les résultats des études menées sur le permis de SARI avaient  prouvés que le gisement de minerai de fer découvert sur les périmètres de la société  demandait une haute technologie pour rehausser la teneur. En fait, Trois minéraux y sont entremêlés : le fer, la bauxite et le cilica.

Avec de longue année d’effort à l’étranger, finalement SARI a trouvé un nouveau partenaire. Il s’agit d’une société Américaine EMPower Capital Limited dont le Directeur général James Wilson a séjourné en Guinée le mois de février dernier. Mr Wilson a effectué une visite de terrain sur le permis de SARI à Forécariah et a rencontré les responsables du Ministère des Mines et de la Géologie pour discuter de la relance du projet de SARI. Tout dépend maintenant de l’administration minière guinéenne. Et pendant ce temps, le partenaire de SARI continue à patienter aux Etats Unis. En attendant la décision du département d’Abdoulaye MAGASSOUBA.

Photo visite de terrain à Allassoyah (préfecture de Forécariah)  fin 2019, de Mohamed Joe BANGOURA, Patron de SARI habillé en blanc et son nouveau partenaire James Wilson (ici en veste) Directeur général  d’EMPower Capital Limited

Toumany CAMARA

Tél : 623-63-33-54

Show More

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close